Skip to main content

Nokia lance son programme de transformation en France pour maintenir sa compétitivité à long terme et renforcer son rôle de leader dans le domaine de l'innovation

Nokia prévoit de réaliser des synergies tout en confirmant les engagements pris pour maintenir l'emploi et investir en recherche et développement.

Communiqué de presse


6 avril 2016

Paris, France - Suite à l'acquisition d'Alcatel-Lucent en janvier 2016, Nokia met en oeuvre la rationalisation de son organisation, le recentrage des activités dans certains pays, et la réduction de ses effectifs, conformément à l'ensemble de ses objectifs de synergie.

Comme annoncé précédemment, Nokia a pour objectif d'atteindre une synergie de coûts opérationnels de l'ordre de 900 millions d'euros d'ici fin 2018. En parallèle, des mesures sont prises par le Groupe pour s'adapter à des conditions de marché difficiles et recentrer ses ressources sur des projets de R&D portant sur des technologies d'avenir comme la 5G, le cloud et l'Internet des Objets. Nokia prévoit de réaliser les économies de coûts nécessaires en rationalisant tant son portefeuille de produits et de services que son parc immobilier, en réduisant les redondances, et en améliorant l'efficacité de ses activités de R&D, de services, d'achats, de chaîne d'approvisionnement, de fabrication et de ses fonctions  support.

Ces projets  seront mis en oeuvre pays par pays, suivant les calendriers et procédures propres à chacun d'entre eux.

En ce qui concerne la France, Nokia confirme son rôle essentiel dans le développement des produits et technologies d'avenir du Groupe. Les sites de Nozay (Villarceaux) et de Lannion deviendront des centres technologiques mondiaux dédiés à des technologies prometteuses et innovantes dans les domaines de la 5G, de la cyber-sécurité, des applications & analyses, des transmissions mobiles et de l'Internet des Objets.

Bell Labs France restera également la deuxième plus grande entité de recherche du Groupe et développera de solides compétences dans des domaines clés comme les mathématiques et algorithmes, les technologies mobiles et la sécurité.

Afin de se concentrer sur ces objectifs, Nokia envisage de réduire ses effectifs dans les activités en décroissance ou qui ne correspondent pas à la nouvelle organisation et aux nouvelles ambitions du Groupe. Seraient concernées en particulier :

  • les activités provenant du portefeuille d'Alcatel-Lucent  (3G, 4G et  gestion des données d'abonnés) sont appelées à ralentir en vue de s'arrêter progressivement et être conservées en mode de maintenance, tandis que  les technologies d'avenir monteront en puissance grâce au redéploiement des équipes et au recrutement de nouveaux talents.
  • les fonctions centrales et les fonctions support du pays sont également appelées à être réduites, la France n'hébergeant plus le siège d'Alcatel-Lucent, et les équipes de Nokia Solutions and Networks et d'Alcatel-Lucent International devant être regroupées.

Afin de gagner en efficacité et de limiter la fragmentation des équipes, Nokia regrouperait par ailleurs toutes les équipes françaises sur ses sites de Nozay et de Lannion, entraînant le transfert des salariés et des activités de Boulogne-Billancourt et d'Asnières sur le site de Nozay (Villarceaux).

Les filiales Radio Frequency Systems (RFS) et Alcatel Submarine Networks (ASN) de Nokia ne sont pas concernées par cette annonce.
Dans ce contexte, Nokia confirme tous les engagements pris en septembre dernier auprès du gouvernement français et notamment le maintien de 4200 emplois pendant une période de deux ans.

Nokia entend moderniser le profil de l'entreprise en France avec la création de 500 postes en R&D dans les technologies d'avenir au cours des trois prochaines années, incluant le recrutement de 300 nouveaux diplômés. Cette modernisation  s'accompagnera d'une évolution de la plupart des profils de poste en R&D afin de répondre au besoin d'acquérir les nouvelles compétences liées à ces nouvelles technologies. Ce projet devrait entraîner par ailleurs la suppression d'environ 400 postes en France d'ici début 2018 - principalement dans les fonctions centrales et de support.  

Nokia confirme également son engagement visant à soutenir l'innovation en France par la création d'un fonds d'investissement à long terme de 100 millions d'euros, et une participation active à différents programmes tels que l'Industrie du Futur/Confiance Numérique, les pôles de compétitivité (Systematic, Cap Digital et Images & Réseaux), diverses bourses/chaires universitaires, ainsi que le développement de plateformes industrielles qui seront ouvertes aux acteurs de l'écosystème local.

Ces projets ont été présentés ce jour aux Comités d'Entreprise Européens. Le processus d'information et de consultation des comités d'entreprise concernés (Alcatel-Lucent International, Alcatel-Lucent Bell Labs France et Nokia Solutions and Networks France) démarrera dans les prochains jours, dans le respect de la législation française.

Alain Ferrasse-Pale, directeur des activités de Nokia en France, a déclaré : « La France est et restera un pays clé pour Nokia. L'entreprise doit néanmoins rationaliser ses opérations afin de pouvoir répondre aux exigences d'un marché qui évolue très vite et avoir la capacité d'investir dans les technologies de demain.» Et il a ajouté : « Nokia s'est engagé à soutenir les salariés touchés en cette période difficile, et à les traiter avec équité. »

À propos de Nokia
Nokia est un leader mondial dans les technologies qui connectent les hommes et les objets. S'appuyant sur les innovations des Bell Labs et de Nokia Technologies, l'entreprise est au premier plan pour la conception et la mise sur le marché de technologies toujours plus au coeur de nos vies connectées.
Grâce à ses logiciels, équipements et services de pointe pour tous types de réseaux, Nokia bénéficie d'un positionnement unique pour aider les fournisseurs de services de communication, les gouvernements et les grandes entreprises à concrétiser les promesses de la 5G, du cloud et de l'Internet des objets. http://nokia.com

Contacts Presse Nokia en France:
Soizick Lamandé d'Aloia
Email : soizick.lamande@nokia.com            
Tél. : +33 6 07 39 65 12

Anne Samson                        
Email : anne.samson@nokia.com                
Tél. : +33 6 03 79 30 86

RISKS AND FORWARD-LOOKING STATEMENTS

It should be noted that Nokia and its businesses are exposed to various risks and uncertainties, and certain statements herein that are not historical facts are forward-looking statements, including, without limitation, those regarding: A) our ability to integrate Alcatel Lucent into our operations and achieve the targeted business plans and benefits, including targeted synergies in relation to the acquisition of Alcatel Lucent announced on April 15, 2015 and closed in early 2016; B) expectations, plans or benefits related to our strategies, headcount reductions and growth management; C) expectations, plans or benefits related to future performance of our businesses; D) expectations, plans or benefits related to changes in our management and other leadership, operational structure and
operating model, including the expected characteristics, business, organizational structure, management and operations following the acquisition of Alcatel Lucent; E) expectations regarding market developments, general economic conditions and structural changes; F) expectations and targets regarding financial performance, results, operating expenses, taxes, cost savings and competitiveness, as well as results of operations including targeted synergies and those related to market share, prices, net sales, income and margins; G) outcome of pending and threatened litigation, arbitration, disputes, regulatory proceedings or investigations by authorities; H) expectations regarding restructurings, investments, uses of proceeds from transactions, acquisitions and divestments and our ability to achieve the financial and operational targets set in  connection with any such restructurings, investments, divestments and acquisitions; and I) statements preceded by or including "believe," "expect," "anticipate," "foresee," "sees," "target," "estimate," "designed," "aim," "plans," "intends," "focus," "continue," "project," "should," "will" or similar expressions. These statements are based on our management's best assumptions and beliefs in light of the information currently available to it. Because they involve risks and uncertainties, actual results may differ materially from the results that we currently expect. Factors, including risks and uncertainties, that could cause such differences include, but are not limited to: 1) our ability to execute our strategy, sustain or improve the operational and financial performance of our business or correctly identify or successfully pursue business opportunities or growth; 2) our ability to achieve the anticipated business and operational benefits and synergies from the Alcatel Lucent transaction, including our ability to integrate Alcatel Lucent into our operations and within the timeframe targeted, and our ability to implement our organizational and operational structure efficiently; 3) our dependence on general economic and market conditions and other developments in the economies where we operate; 4) our ability to effectively and profitably compete and invest in new competitive high-quality products, services, upgrades and technologies and bring them to market in a timely manner; 5) our ability to retain, motivate, develop and recruit appropriately skilled employees while reducing our headcount; 6) our ability to manage our manufacturing, service creation, delivery, logistics and supply chain processes, and the risk related to our geographically concentrated production sites; 7) the impact of an unfavorable outcome of litigation, arbitration, agreement-related disputes or allegations of product liability associated with our businesses; 8) our ability to optimize our capital structure as planned and re-establish our investment grade credit rating or otherwise improve our credit ratings; 9) our ability to achieve targeted benefits from or successfully implement planned transactions, as well as the liabilities related thereto; 10) our ability to manage and improve our financial and operating performance, cost savings, competitiveness and synergy benefits after the acquisition of Alcatel Lucent; 11) unexpected liabilities with respect to pension plans, insurance matters and employees; and 12) unexpected liabilities or issues with respect to the acquisition of Alcatel Lucent, including pension, postretirement, health and life insurance and other employee liabilities or higher than expected transaction costs, as well as the risk factors specified on pages 69 to 87 of our annual report on Form 20-F filed on April 1, 2016 under "Operating and financial review and prospects-Risk factors", as well as in Nokia's other filings with the U.S. Securities and Exchange Commission. Other unknown or unpredictable factors or underlying assumptions subsequently proven to be incorrect could cause actual results to differ materially from those in the forward-looking statements. We do not undertake any obligation to publicly update or revise forward-looking statements, whether as a result of new information, future events or otherwise, except to the extent legally required.

End of the release / See all releases

Nokia press subscription

Categories you want to subscribe to

*required information

Enquiries on this topic

Media contact

Media enquiries

Tel. +358 10448 4900
Helsinki · Afternoon GMT +2 / CEST

Investors contact

Investor enquiries

Tel. +358 40 803 4080
Helsinki · Afternoon GMT +3 / EEST