Skip to main content

Nokia porte la capacité des réseaux optiques à leur limite théorique avec le chipset Photonic Service Engine 3

  • Premier chipset à mettre en oeuvre l'approche PSC (Probabilistic Constellation Shaping), une technique mise au point par les Nokia Bell Labs qui permet une performance de la fibre optique proche des limites théoriques.
  • Permet une capacité maximale quels que soient la distance et le type de fibre - réseau métropolitain ou sous-marin - soit une augmentation de 65 % par rapport à la capacité des réseaux actuellement déployés et une réduction de 60 % de la consommation énergétique
  • Augmente la rentabilité financière et la longévité des fibres optiques, très coûteuses, en utilisant la capacité latente.
  • Fournit une performance optique améliorée proche des limites de capacité physiques, tout en réduisant la complexité du réseau et en simplifiant les opérations réseau.
  • Constitue une solution idéale pour répondre à la demande de trafic croissante générée par les services vidéo, cloud et 5G proposés par les opérateurs Web et les fournisseurs de services de communication.

6 mars 2018

Espoo, Finlande - Nokia a annoncé aujourd'hui la nouvelle génération de sa famille de processeurs DSP PSE (Photonic Service Engine) Super-coherent, soulignant sa position de leader du secteur et sa tradition d'innovation. Le processeur Nokia PSE-3 jouera un rôle déterminant dans l'évolution des réseaux des fournisseurs de services de communication et des opérateurs Web car il permet de répondre à l'explosion de la demande de trafic générée par la vidéo, le cloud et la 5G en optimisant la capacité et la performance de chaque portion de leurs réseaux optiques. 


Le chipset PSE-3 est le premier processeur de traitement numérique du signal (DSP) cohérent à intégrer la technique PCS (Probabilistic Constellation Shaping), une technique de modulation mise au point par les Nokia Bell Labs. La PCS permet de porter la capacité de transmission de la fibre optique à une valeur proche de la limite de Shannon, la capacité théorique maximale d'un canal de communication définie en 1948 par Claude Shannon, alors chercheur aux Bell Labs.

En façonnant le signal de manière intelligente en fonction des caractéristiques de la fibre optique, la technique PCS génère des longueurs d'onde qui sont plus résilientes au bruit et autres dégradations, augmentant ainsi la capacité de 65 % par rapport aux réseaux actuellement déployés tout en réduisant la consommation d'énergie par bit de 60 %. Les réseaux construits avec des systèmes utilisant ce nouveau chipset nécessitent jusqu'à 35 % de transpondeurs optiques en moins. De plus, en récupérant la capacité latente dans la fibre déployée, le PSE-3 étend la durée de vie des systèmes terrestres existants et des câbles sous-marins, ce qui, à long terme, permet des économies considérables.

Ce chipset maximise non seulement la performance, mais il le fait quelle que soit la distance dans le réseau optique - qu'il s'agisse d'un réseau métropolitain ou sous-marin. Le PSE-3 est la solution idéale pour les fournisseurs de services de communication et les opérateurs du Web qui cherchent à repousser les limites de leurs réseaux optiques et à augmenter la rentabilité financière de la fibre, très coûteuse.

De plus, avec sa programmabilité à la fois extrêmement puissante et simple, le PSE-3 offre aux opérateurs de réseaux l'opportunité unique de dépasser la flexibilité limitée des réseaux 100G/200G qui prévalent aujourd'hui et de déployer des réseaux ultra-évolutifs, prêts pour l'automatisation. Renversant la tendance consistant à déployer des systèmes WDM (Wavelength Division Multiplexing) de plus en plus complexes, le PSE-3 permet d'affiner la capacité en longueur d'ondes de 100G à 600G avec un format de modulation uniforme, un débit et une taille de canal uniques. Ceci simplifie les opérations et la planification réseau, tout en facilitant grandement les opérations dynamiques qui permettent aux opérateurs de réseaux de déployer des services innovants à moindre coût.

Rajesh Singh, responsable des acquisitions et de la gestion de la valeur GM, Spark New Zealand, a déclaré : « Spark et Nokia tirent une grande fierté de leur partenariat, qui a permis d'introduire l'innovation optique en Nouvelle-Zélande et de garantir que nos réseaux gardent un temps d'avance sur la demande du marché. Capitalisant sur le transport 100G, lancé en 2012, et le 200G en 2017, la nouvelle technologie PSE-3 optimisée par Nokia Bell Labs aidera Spark à prévoir l'introduction de services 400G et 1Tb pour accompagner les importantes demandes qui devraient porter sur le trafic 5G, la vidéo, les services commerciaux et l'Internet des objets (IoT). Nous apprécions particulièrement les capacités haut de gamme de la technologie Nokia PSE-3 qui nous aideront à répondre à ces demandes tout en réduisant le coût de chaque bit transporté. »

Andrew Schmitt, fondateur et analyste principal, Cignal AI, a déclaré : « Avec l'arrivée de ce nouveau chipset PSE-3, Nokia effectue une avancée significative au niveau de la performance des DSP cohérents haut de gamme. La technique PCS permet aux opérateurs de réseaux de tirer l'efficacité spectrale maximale de leurs réseaux. Cette technologie permet également des améliorations sur toutes les distances et toutes les applications, ce qui en fait une solution idéale pour répondre aux exigences des opérateurs de services cloud et de colocalisation, mais aussi à celles des opérateurs historiques et des câblo-opérateurs MSO. »

Sam Bucci, directeur de la division Réseaux optiques de Nokia, a déclaré : « Il s'agit d'une véritable révolution en matière de maximisation de la performance des réseaux optiques, qui s'accompagne d'une simplification radicale des opérations. Le Photonic Service Engine 3 est l'aboutissement d'une décennie de recherche et de l'expérience directe acquise lors de la construction des réseaux optiques les plus grands et les plus performants du monde. En introduisant cette programmabilité extrême d'une simplicité remarquable, nos clients peuvent désormais maximiser la capacité de chaque portion de leur réseau, qu'elle mesure 10, 10 000 km ou plus. Ils pourront ainsi maîtriser leurs coûts tout en répondant à la demande énorme en bande passante que la vidéo, le cloud et prochainement la 5G leur imposera. »

Le PSE-3 sera disponible dans l'ensemble du portefeuille de solutions de transport optique par paquets Nokia, notamment dans une nouvelle version de la solution 1830 Photonic Service Interconnect, une plateforme WDM modulaire compacte, largement adoptée par les fournisseurs de contenu Internet pour l'interconnexion haute capacité des data centers. Basée sur une architecture de châssis modulaires, la plateforme 1830 PSI-M proposera des modules haute performance économiques utilisant le PSE-3, et sera disponible au troisième trimestre 2018.

Nokia organisera un événement le 13 mars, à 14h45, sur le stand 2228, dans le cadre de l'OFC (Optical Fiber Communications Conference and Exhibition) qui se tiendra à San Diego, en Californie, du 13 au 15 mars prochains. Les dirigeants Nokia ainsi que les chercheurs des Bell Labs et les clients présenteront l'inspiration et la vision qui sous-tendent la dernière innovation de Nokia et ouvrent le prochain chapitre d'améliorations apportées au portefeuille du Groupe. La plateforme 1830 PSI-M et d'autres produits de réseau optique Nokia seront également présentés sur le stand Nokia.

Le saviez-vous ?

  • En février 2018 Nokia a lancé ses puces ReefShark, qui permettent de réduire considérablement la taille, le coût et la consommation énergétique des réseaux des opérateurs et de répondre aux exigences de la 5G en besoins massifs en calcul et capacité radio.
  • En juin 2017, Nokia a présenté un portefeuille de plateformes de routage Internet intégrant le composant silicium Nokia FP4 - premier processeur réseau au monde à 2,4 Tbit/s - qui permet de déployer des réseaux IP de nouvelle génération capables de développer la performance, à une échelle sans précédent, d'assurer la sécurité et d'apporter les fonctionnalités requises pour prendre en charge la connexion et l'automatisation de milliards de terminaux.

Ressources :

  • Page Web Photonic Service Engine (PSE) https://networks.nokia.com/photonic-service-engine-3
  • Nokia Photonic Service Engine 3: Taking light to the limit video
  • Nokia Photonic Service Engine 3: What limits us, inspires us video 

Connectez-vous avec Nokia :

  • Abonnez-vous pour recevoir des informations sur les domaines qui vous intéressent.
  • Site Web
  • Blog
  • Twitter
  • LinkedIn 
  • Facebook

 

A propos de Nokia

Nous créons les technologies pour connecter le monde. Fort des capacités de recherche et d'innovation de Nokia Bell Labs, nous mettons à disposition des fournisseurs de services de communication, gouvernements, grandes entreprises et utilisateurs finaux, le portefeuille de produits, services et licences le plus complet du marché.


Nokia déploie les infrastructure pour la 5G et l'Internet des Objets et façonne l'avenir des technologies afin de transformer l'expérience humaine. www.nokia.com



 

Contact presse :
Nokia
Communications
Tel: +358 10 448 4900
Email: press.services@nokia.com

Contacts France

Nokia France
Soizick Lamandé d'Aloia
Téléphone : +33607396512
E-mail : soizick.lamande@nokia.com

Agence Eliotrope - Gilles Lyonnet - Alice Schwab
Téléphone : +331 53 17 16 40
E-mail: lyonnet@eliotrope.fr et alice@eliotrope.fr 

End of the release / See all releases

Nokia press subscription

Categories you want to subscribe to

*required information

Enquiries on this topic

Media contact

Media enquiries

Tel. +358 10448 4900
Helsinki · Evening GMT +2 / CEST

Investors contact

Investor enquiries

Tel. +358 40 803 4080
Helsinki · Evening GMT +3 / EEST